Focus Alexandre Larose

Première rétrospective en Amérique de l’œuvre d’Alexandre Larose, cinéaste montréalais qui développe un travail de l’image cinématographique en filmant paysages, portraits et intérieurs. Cette sélection rend hommage à la recherche d’un artiste sensible à la lumière et réunit plusieurs itérations d’une série qui l’a fait connaître, brouillard. Chaque œuvre propose une accumulation de trajectoires filmées en déambulant avec sa caméra et réalisées en surimpressions, selon une technique de tourné-monté. Cet « homme à la caméra » du 21e siècle nous offre des espaces se transformant et se dissolvant sous nos yeux.

La rétrospective sera succédée par une discussion entre l'artiste et la directrice de la section expérimentale, Nicole Gingras

Films programmés : brouillard : études préliminaires pont Jacques-Cartier ; brouillard #1 ; brouillard #6 ; brouillard #12 ; brouillard #14 ; brouillard #16 ; brouillard #19 ; le vestibule ; Saint Bathans Repetitions

Biographie : Originaire de l'Abitibi, au Québec, Alexandre Larose s'intéresse à la pratique cinématographique alors qu'il termine des études en ingénierie mécanique en 2001. Il s'installe aussitôt à Montréal, où il se consacre à la pratique et à l’étude de l’image en mouvement. Il termine en 2013 une maîtrise en cinéma à l’Université Concordia.

Filmographie : Saint Bathans Repetitions (2016) ; le vestibule (2016) ; brouillard #19 (2016) ; brouillard #16 (2015) ; brouillard #14 (2013) ; brouillard #12 (2013) ; brouillard #6 (2011) ; La Grande Dame (2011) ; brouillard : études préliminaires pont Jacques-Cartier (2009) ; Ville Marie (2006-2009) ; artifices #1 (2007) ; Le Corps humain (introduction) (2006) ; 930 (2004-2006).


Vendredi 16 mars, 19h45, séance #33

 Université Concordia, Cinéma J.A. De Sève, Pavillon J. W. Mc Connell

1400, boulevard de Maisonneuve O, Montréal, QC H3G 1M8