Palmarès de la 37e édition


Le Festival International du Film sur l’Art (Le FIFA) est heureux de dévoiler les lauréats de sa 37e édition. Cette année, 22 long-métrages et 23 courts-métrages figuraient en compétition officielle. Ils ont concouru pour remporter l’un des sept prix décernés par le jury : Grand Prix, Prix du jury,  Prix du meilleur essai, Prix du meilleur portrait, Prix Cineplex Odéon Quartier Latin de la meilleure œuvre canadienne, Prix du meilleur court-métrage et Prix de la Meilleure œuvre interactive. Comme le veut la tradition du FIFA, tous les longs-métrages primés font l’objet d’une nouvelle projection, le dimanche 31 mars au Cinéma Cineplex Odéon Quartier Latin.

COURTS-MÉTRAGES ET ŒUVRES INTERACTIVES

PRIX DU COURT-MÉTRAGE

Elsewhere d’Adrian Figueroa | Allemagne | 2017

Le jury a choisi d’attribuer le prix du court-métrage à Elsewhere pour la remarquable liberté dont il fait preuve, autant par sa forme que par son propos. « L’humanité et la profondeur du regard qu’Andrian Figueroa pose sur ses sujets (huit prisonniers condamnés à des longues peines) incite à une véritable réflexion sur l’état de captivité (au sens propre comme au sens figuré).  Le jury a estimé qu'une telle œuvre contribue, par sa singularité, au décloisonnement du genre documentaire. »

MEILLEURE ŒUVRE INTERACTIVE

Le jury a attribué trois mentions aux œuvres s’étant le plus démarquées dans la sélection du volet Experientia :

Claude Monet - L'obsession des nymphéas de Nicolas Thépot | France | 2018

Mention spéciale du jury pour le travail d’immersion plaçant le spectateur au cœur de l’œuvre du peintre.


Gods of Dance de Jayson Tang | États-Unis | 2017

Mention spéciale du jury pour l’esthétique remarquable du film.

Carriberrie de Dominic Allen | Australie | 2018

Mention spéciale du jury pour le voyage au cœur de la culture des aborigènes que le film offre.
 

LONGS-MÉTRAGES

PRIX CINEPLEX ODÉON QUARTIER LATIN DE LA MEILLEURE OEUVRE CANADIENNE

Immaculate Memories: The Uncluttered Worlds of Christopher Pratt de Kenneth Harvey | Canada | 2018
 



Les membres du jury ont été convaincus à l’unanimité par Christopher Pratt. Ainsi, ce dernier se voit décerner le prix de la meilleure œuvre canadienne.  Cette décision a été prise « pour la complicité rare naissant d’une rencontre entre un artiste et un cinéaste, pour son intelligence à traduire cinématographiquement l’œuvre d’une vie dans toute sa richesse et sa complexité. »
La création du Prix Cineplex Odéon Quartier Latin de la meilleure œuvre canadienne donnera lieu à une programmation post-festival dans le cadre de Cineplex Événements au Cineplex Odéon Quartier Latin. Dates à venir.

PRIX DU MEILLEUR PORTRAIT

Escher : Journey Into Infinity. Narrated by Stephen Fry de Robin Lutz | Pays-Bas | 2018


De l’avis du jury, « il s’agit d’un film qui donne furieusement envie de redécouvrir l’œuvre de Maurits Cornelis Escher. C’est l’histoire complète et bien documentée, mêlant l’intime et l’œuvre mondialement connue de cet artiste qui se disait surtout mathématicien plutôt que dessinateur. Il mériterait aussi un prix pour sa bande-son ingénieuse et variée, un prix pour les animations élégantes, un prix pour l’humour du commentaire porté par la voix de Stephen Fry.»


PRIX DU MEILLEUR ESSAI

Where Are You, João Gilberto ? de Georges Gachot | Suisse | 2017



Le prix de l’essai cinématographique est attribué au portrait du père de la bossa nova, João Gilberto, figure iconique de la modernité brésilienne passé de la postérité au mythe. Le jury voit « dans les pas de Marc Fisher - un Sherlock Holmes à la destinée tragique ; l’œuvre Where are you João Gilberto ? déploie son récit à la manière d’une enquête poignante au cœur de la création musicale à la recherche d’un maestro insaisissable. Hanté par les fantômes, ce film puise avec ingéniosité dans les ressources de l’écriture les éléments scénaristiques et stylistiques d’un portrait impossible que le spectateur ne pourra dès lors saisir qu’à travers ses contours. »


PRIX DU JURY

 

Etgar Keret : Based on a True Story de Stephane Kaas | Pays-Bas | 2017



Coup de coeur généralisé pour la forme et le fond de ce documentaire consacré à un écrivain. En s’inspirant du style incroyable de son sujet, le réalisateur a provoqué l’hilarité du jury, tout en offrant une réflexion profonde sur l’art de raconter des histoires. Dans un monde qui manque souvent de sens, cet auteur nous réconcilie avec l’absurdité de la vie et son art est comme une dose d’oxygène.
 

GRAND PRIX

 

La Chana de Lucija Stojevic | Espagne | 2016



La Chana se voit attribuer le Grand Prix : « Dans un cinéma sur l’art qui fait encore trop peu de place aux artistes femmes, pour la leçon de vie et la réflexion essentielle sur l’art, pour l'humanité, pour le montage qui relie subtilement le passé au présent, pour la trame narrative efficace qui trace un portrait nuancé et touchant d’une danseuse exceptionnelle et passionnée qui a voué son âme et sa vie toute entière au flamenco. Pour la tension de la finale où la danseuse âgée remonte une dernière fois sur scène, avec la même passion, au péril de sa vie... Pour ce riche moment d'émotion cinématographique ! » a déclaré le jury.
 

LE JURY DE LA 37e ÉDITION

Pour les longs-métrages, les membres du jury étaient Manon Barbeau, documentariste et co-fondatrice du Wapikoni mobile (Québec); Dominique Ferré, conseiller de programmes de l’Unité Documentaires, art et culture de France 5 (France); Émilie Perreault, journaliste culturelle et réalisatrice (Québec), Jonathan Pouthier, attaché de conservation au service de la collection Film du Musée national d’art moderne Centre Pompidou (France). Dans la catégorie des courts-métrages et le volet FIFA Experientia, les membres du jury étaient Jean-Christophe Yakono, Directeur de création chez 4U2C et au Cirque du soleil (Québec); Alexia Bürger, auteure et metteure en scène (Québec) et le réalisateur Khoa Lê (Québec).
 

REMERCIEMENTS

Le FIFA remercie CINEPLEX pour sa précieuse alliance lui permettant de concentrer tous ses films dans deux de ses salles de projection au cours de cette deuxième semaine de festival, ainsi que pour la création du Prix Cineplex Odéon Quartier Latin de la meilleure œuvre canadienne.
Le FIFA remercie également Patrimoine canadien, le Conseil des Arts du Canada, Téléfilm Canada, la SODEC, le Secrétariat à la région métropolitaine, la Ville de Montréal, le Conseil des Arts de Montréal et Tourisme Montréal de leur généreux soutien.