Le Festival International du Film sur l'Art - 39e édition du 16 au 28 mars 2021

Aida

Canada | 2018 | 13 min
- Sans dialogue
Interprètes: Jac Carlsson, Gesine Moog
Musique: Lisa Långbacka
Photographie: Philippe Lavalette
Producteur: Ex Sjarel
Compositeur: Gavin Bryars

Synopsis

Ce film est disponible en ligne ICI

Présenté en première mondiale au Musée Boijmans Van Beuningen à Rotterdam et mettant en vedette des danseurs du Cullberg, ce film présente une danse fébrile, urbaine et complexe dans un cadre muséal.

Puisant dans l'univers du film noir et ses accents jazz, la composition est signée Gavin Bryars. Une direction photo attentionnée met en lumière le talent et l'engagement des musiciens et des danseurs, dont la magnifique Gesine Moog, qui offre une performance magistrale.

Dance Camera West Film Festival, États-Unis (2020)
Musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam, Pays-Bas (2019)

Réalisation

Edouard Lock

Édouard Lock a commencé sa carrière de chorégraphe à l’âge de 20 ans et a fondé La La La Human Steps en 1980. Il s’est vu commander des œuvres par des compagnies tel le Ballet de l’Opéra de Paris, le Nederlands Dans Theater, le Het Nationale Ballet de Hollande, le Ballet de Culberg et Le Ballet Royale de Flandres.

Édouard Lock a été le co-concepteur et directeur artistique de la tournée mondiale de David Bowie, “Sound and Vision”. Il a aussi collaboré avec Frank Zappa pour les concerts de la série “The Yellow Shark”. D’autre collaborateurs en musique inclus Einstürzende Neubauten, Steve Albinni (Shellac of North America), Kevin Shields (My Blue Valentine), David Van Tiegham, West India Company, David Lang et Gavin Bryars.

À l’invitation de l’Opéra de Paris, Édouard Lock a signé en 2003 la chorégraphie pour “Les Boréades", interprétée par ça compagnie LHS au Palais Garnier.
Ses œuvres ont remporté de nombreux prix dont le prix Denise-Pelletier, le prix du Centre National des Arts; le Prix Premio Positano Leonide Massine pour meilleur compagnie d’auteure, le prix chorégraphique Benois de la Danse a Moscou, le Prix du Gouverneur Général pour les Arts du Spectacle, et le prix Molson attribué par le Conseil des Arts du Canada. Un doctorat honorifique lui a été décerné par l’Université du Québec à Montréal.

Plusieurs films ont été consacrés à ses œuvres. En 1994, Bernar Hébert a réalisé Le Petit Musée de Vélasquez. En 1997, Édouard Lock a étai invités, aux côtés notamment du peintre Roy Liechtenstein, de l’architecte Tadao Ando et de David Bowie, à faire partie du documentaire Inspirations, réalisé par le Britannique Michael Apted.

L’adaptation cinématographique d’Amelia réalisée par Édouard Lock été présentée en première américaine au Festival du Film de Tribeca a New York et en première européenne au Festival International du Film de Karlovy Vary. Ce film a été le gagnant de sa catégorie à de nombreux festivals internationaux, tels le Festival international du Film de Chicago, le Festival international du Film de Prague et le Festival Rose d’Or en Suisse. Il a aussi emporter meilleur réalisation, direction photo et montage aux prix I.C.E. et au Prix Gémeaux.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.

Séance(s) incluant ce film