Le Festival International du Film sur l'Art - 39e édition du 16 au 28 mars 2021

Classe de maître de Mark Lewis : Rapt of the Spectator

Canada | 2019 | 90 min
Photographie: Mark Lewis
Catégories :
FIFA Connexions
 

Synopsis

Classe de maître Mark Lewis : Rapt of the Spectator
L'événement est présenté en collaboration avec le Musée d'art contemporain de Montréal, la Faculté des Beaux-Arts de l'Université Concordia, en partenariat avec le Centre culturel canadien à Paris.

Interview dirigée par Catherine Bédard, commissaire et directrice adjointe du Centre culturel canadien à Paris


(Présentation en anglais)

Artiste canadien basé à Londres, Mark Lewis est renommé pour son exploration de l'image cinématographique. Ses films, pour la plupart silencieux et habituellement présentés sous forme d'installations, sondent le monde où nous vivons et dans lequel les technologies de l'image en mouvement ont radicalement transformé la perception et l'expérience du temps. A partir d'une sélection de huit films réalisés entre 2010 et 2019, cette rencontre propose une trajectoire singulière à travers l'oeuvre impressionnante de Lewis. Au cœur de travellings grandioses ou intimistes, la caméra de Lewis suscite tour à tour tensions, inconfort, vertiges, désirs qui déstabilisent inlassablement la relation entre le sujet et l'objet du regard.

Programme
Black Mirror at the National Gallery (2011) - 7 min 24 s
In Search of the Blessed Ranieri (extrait) (2014) - 5 min
Museum (2018) - 10 min 59 s
Forte (2010) - 6 min 14 s
Snow Storm at Robarts Library (2015) - 10 min 06 s
Things Seen (2017) - 5 min 39 s
Figures in a Landscape (2019) - 1 min 51 s
Arrival (2017) - 4 min 50 s

Réalisation

Mark Lewis

Né au Canada, Mark Lewis vit et travaille à Londres, au Royaume-Uni. En 2009, il a représenté le Canada à la 53e Biennale de Venise avec son exposition Cold Morning. Ses nombreuses expositions personnelles ont été présentées notamment dans les lieux suivants : Le Bal (Paris 2015), Casa do Povo (Sao Paulo 2019), The Contemporary Austin (Texas 2017), The Power Plant (Toronto 2015), Van Abbemuseum (Eindhoven 2013), Forte di Bard (Italie 2011), Art Gallery of Ontario (Toronto 2017), Vancouver Art Gallery (Vancouver 2008), Maison du Canada (Londres 2015) et Musée du Louvre (Paris 2014).
En 2015, Mark a réalisé le long métrage Invention, projeté au Festival international du film de Toronto, au Festival international du film de Berlin, au Festival du film de Londres, au Festival du film de Chicago et dans d’autres événements ailleurs dans le monde. Salué par la critique, le film a également été présenté au Festival international du film documentaire d’Amsterdam en 2016.
En 2016, Mark a reçu le Prix du Gouverneur général pour l’excellence en beaux-arts.
Ses œuvres ont été incluses dans de nombreuses expositions collectives, dont la 31e Biennale de Sao Paulo (Sao Paulo) et le Real DMZ Project (Séoul), ainsi qu’au Centre d’art de Beyrouth (Beyrouth), à la Galerie Marcelle Alix (Paris), au Museu de Arte Contemporânea de Serralves (Porto), au Centre Pompidou (Paris) et au MUDAM (Luxembourg). Ses installations cinématographiques font partie des collections du Centre Pompidou de Paris, du Museum of Modern Art de New York, du Musée des beaux-arts du Canada, du MUDAM du Luxembourg et de nombreux autres musées à travers le monde.
Mark Lewis est le cofondateur et codirecteur du centre de recherche Afterall, basé à Central Saint Martins de la University of the Arts London, où il est professeur de beaux-arts. Il est l’un des directeurs de l’Afterall Journal et directeur de la collection One Works d’Afterall.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Filmographie | Algonquin Park September (2001) ; Algonquin Park Early March (2002) ; Above and Below the Minhocão (2014) ; Arrival (2017) ; Anna Emma Brainero Aged 10 (2019) ; Bauhaus (2019)

Séance(s) incluant ce film