Le Festival International du Film sur l'Art - 39e édition du 16 au 28 mars 2021

Edo Avant Garde

Japon | 2019 | 83 min
japonais, anglais | Sous-titres en anglais
Image: Norimichi Kasamatsu
Réalisatrice: Linda Hoaglund
Catégories :
FIFA Compétition
 

Synopsis

Ce film est disponible en ligne ICI

Première québécoise

Ce documentaire célèbre les artistes japonais de l’époque Edo (1603 à 1868), véritables pionniers de « l'art moderne ». À cette époque, le Japon prospère dans un isolement pacifique des puissances occidentales, tandis que des artistes audacieux innovent dans l'abstraction, le minimalisme, le surréalisme et l'illusion de la 3D. Réalisé avec brio et présentant les œuvres de manière magistrale, ce film retrace l’originalité de ces artistes, imprégnés par la nature et inspirés par le bouddhisme et l'animisme shintoïste. D’une infinie beauté.

Vancouver International Film Festival, Canada, 2019

Réalisation

Linda Hoaglund

Cinéaste bilingue, Linda Hoaglund est née au Japon où elle a grandi. Cette fille de missionnaires américains fréquente l’école publique au Japon, puis obtient son diplôme de Yale University. Elle a réalisé et produit cinq longs métrages sur l’art et la relation entre le Japon et les États-Unis.
Hoaglund a aussi sous-titré 250 films japonais, comme Seven Samurai de Kurosawa, Spirited Away de Miyazaki et Battle Royale de Fukasaku. Elle a traduit Kabuki présenté au Lincoln Center ainsi que les essais écrits par Issei Miyake, Ishiuchi Miyako, Tomatsu Shomei, Yokoo Tadanori, Kirino Natsuo, Moriyama Daido, Takashi Murakami, Ando Tadao et d’autres artistes et écrivains de renom. Elle vit à Brooklyn.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Filmographie | Wings of Defeat (2007) ; ANPO: Art X War (2010) ; Things Left Behind (2012) ; The Wound and The Gift (2014) ; Edo Avant Garde (2019) 

Voir la bande annonce

Séance(s) incluant ce film