Le Festival International du Film sur l'Art en ligne - 38e édition du 17 au 29 mars 2020

special dark glass somewhere

Canada | 2020 | 5 min
- Sans dialogue
Son: Charlotte Clermont, Gabrielle Godbout
Réalisatrice: Charlotte Clermont
Catégories :
FIFA Expérimental
 

Synopsis

Non disponible en ligne

Première mondiale

L’obscurité n’émerge jamais, mais elle est présente. Une sorte d’atmosphère adolescente, des tempêtes inattendues et des paysages invitants s’entremêlent. Dans une ambiance envoûtante, la proximité et la distance se révèlent à travers une structure réfléchie, où les images et les sons confondent l’imaginaire et le réel. La sensualité et le désir sont interdits, d’une certaine façon, comme face à un mur de verre. Et ce n’est qu’en regardant derrière soi que l’on constate que notre corps se trouve dans un espace/lieu semblable à la lune.

Réalisation

Charlotte Clermont

L'ensemble du travail de Charlotte Clermont aborde le concept du moment par la construction d'associations symboliques et affectives. Sa pratique se développe autour de la collaboration, par l'intermédiaire de la vidéo et du son. Elle fait usage de dispositifs d'enregistrements analogiques, en travaillant la malléabilité des pellicules et bandes-magnétiques, dans l'intérêt de construire des espaces-temps qui se situent entre l'imaginaire et le souvenir, le passé et le présent.
Titulaire d'un baccalauréat en Studio Arts de l'université Concordia, son travail est présenté au Canada et à l'international dans le cadre de festivals et d'expositions. Ses oeuvres sont distribuées par Vidéographe et Winnipeg Film Group.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.
Filmographie | where i don't meet you (2020) ; you're a plant whisperer and for me, it's enough (2019) ; Plant Dreaming Deep (2018) ; Plants Are Like People (2018)

Séance(s) incluant ce film