Le Festival International du Film sur l'Art en ligne - 38e édition du 17 au 29 mars 2020

Traces of Hope

Canada | 2019 | 51 min
arabe, anglais | Sous-titres en anglais
Photographie: Philippe Tremblay-Berberi
Réalisatrice: Christine Doyon
Catégories :
FIFA Compétition
 

Synopsis

Ce film est disponible en ligne ICI

Première mondiale

Réfugiés syriens ayant quitté leur pays pour le Liban, des jeunes sont invités à participer à la création d’un court métrage d’animation. Filmé avec sensibilité par la réalisatrice Christine Doyon, ce touchant documentaire nous présente des réfugiés marqués par leur passé, stigmatisés par la guerre, mais aussi débordants de rêves et de désirs. À travers ce processus créatif, ils explorent l’art comme procédé libérateur et salvateur. Ce documentaire empreint d’espoir et de beauté est présenté en première mondiale.

Réalisation

Christine Doyon

Christine Doyon est une réalisatrice, monteuse et scénariste de Montréal. Elle s’inspire des histoires humaines touchantes, empreintes de force et de résilience, inspiration qui transcende ses documentaires et ses fictions. Elle est titulaire d’un baccalauréat par cumul de certificats notamment en histoire de l’art et en scénarisation cinématographique de l’UQAM. Son premier long métrage documentaire, Au Revoir ma Lou, est sélectionné lors de l’édition 2012 des Rendez-vous du cinéma québécois. En 2014, elle réalise son deuxième long métrage documentaire, Bienvenue chez nous, présenté en première au Festival des films du monde de Montréal, œuvre qui explore la vie d’un petit village acadien au Nouveau-Brunswick (Canada). Traces of Hope, son troisième documentaire, est tourné au Liban. Elle en est à mettre la dernière main cette fois comme monteuse au documentaire Nav Bhatia, The Superfan, présenté en 2020.

Les biographies ont été fournies par des tierces personnes.

Voir la bande annonce

Séance(s) incluant ce film