Nicole Dubreuil
Spécialisée en histoire, théorie et historiographie de l’art moderne, Nicole Dubreuil a été professeure titulaire au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal; elle a occupé, pendant plus de 10 ans, la fonction de vice-doyenne à la Faculté des études supérieures et postdoctorales. Elle a participé à des projets de recherche sur la critique d’art et sur l’histoire de l’art, en France, dans la seconde moitié du 19e siècle.
Elle fut la première présidente de la société d’esthétique du Québec et la présidente de l’Association d’art des Universités du Canada; elle a siégé pendant huit ans comme représentante du Canada au Comité international d’histoire de l’art (CIHA).
Mme Dubreuil fut également, pendant plus de 15 ans, un des éditeurs de la revue scientifique d’histoire de l’art RACAR.
La théorie moderniste, telle qu’elle s’est énoncée dans la critique d’art américaine au cours des décennies 1950-1960, demeure au cœur de ses intérêts. Mme Dubreuil s’est plus récemment intéressée aux « vieux maîtres de l’art moderne », se penchant sur la représentation de la dernière période de production d’artistes-phares du premier modernisme, de Monet à Picasso.